À la recherche des vases partis à Dresde (III): missione compiuta!

Plusieurs mois après le début de l’enquête sur les vases partis à Dresde en 1837, il est enfin possible de reconstituer l’ensemble de six vases que Brongniart avait sélectionnés pour l’échange avec le Porzellanmuseum.

Nous avions déjà vu dans les “épisodes” précédents que les vases partis à Dresde comprenaient le cratère en cloche Dr 378 = AB 311 du Groupe de Genève 2754. Son identification est confirmée par sa présence sur une toile de Jan van Os, peintre de natures mortes actif à Sèvres.

Cratère en cloche AB 311 © Skulpturensammlung.

L’album de Copenhague de Lagrenée nous a quant à lui permis de reconnaître deux autres vases venus de Sèvres: le guttus AB 334, orné d’une tête de Zeus, et l’hydrie à godrons en céramique dite “de Gnathia” AB 193.

Guttus AB 334. © Skulpturenmuseum Dresde.
Hydrie en céramique de Gnathia AB 193. © Skulpturenmuseum, Dresde.

Deux autres vases venus de Sèvres peuvent à leur tour être identifiés grâce à l’examen de la concordance des inventaires de Sèvres qui fait le lien entre les numéros typologiques et les numéros MNC.

Comme nous l’avons vu dans le billet “Wanted!”, la «coupe peu profonde à anses, jaune pâle, [décor?] brun, bord recourbé» qui est partie à Dresde doit être identifiée avec le cothon ou exaleiptron AB 310 qui porte d’ailleurs sur son fond l’indication manuscrite “Sèvers” [sic] ainsi que la marque “P. S.” qui indique sa présence dans la Porzellansammlung avant 1875.

Fond du cothon AB 310 © Skulpturenmuseum, Dresde.

Quant au “pot noir à anse, décor blanc et violet”, il s’agit très vraisemblablement de l’œnochoé AB 289 (voir le billet “Wanted!”).

Œnochoé trilobée AB 289 © Dresde, Skulpturensammlung.

Cette liste de numéros d’inventaires (AB 193, AB 289, AB 310, AB 311, AB 344) peut renforcer le soupçon selon lequel le dernier vase manquant serait AB 312, cratère en cloche dont le numéro d’inventaire suit immédiatement AB 310 et 311. Ce cratère est compatible pour l’iconographie et la datation et la réfection de son pied a probablement effacé toute trace précédente des numéros d’inventaire de la Porzellansammlung ou de Sèvres.

Cratère en cloche AB 312 © Skulpturensammlung, Dresde.

Évelyne Prioux



Citer ce billet
Évelyne Prioux (2022, 1 décembre). À la recherche des vases partis à Dresde (III): missione compiuta! ACuTe - Antiquity in a Cup of Tea. Consulté le 14 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/albz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search